Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

WEEK-END DE LUTTE : LES RENDEZ-VOUS

février 4, 2022

➡️ NANTES : samedi 5 février à 11h passerelle Victor Schoelcher – journée mondiale de lutte contre les mort-es aux Frontières

«Samedi 5 février, 11h à Nantes : journée mondiale de lutte contre le régime de mort aux frontières et pour exiger la vérité, la justice et la réparation pour les victimes de la migration et leurs familles. Beaucoup de bruit pour quelques vitrines brisées à Nantes. Celles et ceux qui crient à l’ensauvagement n’ont pas la même indignation face aux milliers de morts et de vies brisées par la fermeture et la militarisation des frontières. L’appel Commemor’action est une action internationale initiée par des camarades du Maroc, du Niger, de Tunisie et d’Espagne. Les 5 et 6 février, des actions de protestation et de sensibilisation ont été organisées dans plusieurs villes du Maroc, de Turquie, d’Espagne, d’Allemagne, d’Italie et de France. Le Gasprom-Asti s’associe à cette journée mondiale et appelle à se rassembler ce samedi (côté marché de la petite Hollande)»

Via Gasprom – ASTI de Nantes

➡️ ANGERS : Dimanche 6 Février 17h, avenue Jeanne d’Arc – Rassemblement antifasciste

«Mobilisation antifasciste à Angers ! Rendez-vous dimanche 6 février, 17H, au pied de la statue Jeanne d’Arc, avenue du même nom ! Ces dernières années, chaque 6 février, les fascistes de l’Alvarium avaient pris la mauvaise habitude de déposer une gerbe au pied de la statue de Jeanne d’Arc, avenue du même nom, pour commémorer “leurs morts”. Quels morts ? Ceux de l’émeute antiparlementaire d’extrême-droite du 6 février 1934, ainsi que l’exécution du collabo antisémite Robert Brasillach le 6 février 1945. Cette cérémonie prenait la forme d’une retraite aux flambeaux réunissant jusqu’à 30 personnes. Cette date est d’une grande importance symbolique pour eux/elles. Cette année, l’Alvarium (dont la dissolution est suspendue à leur recours auprès du Conseil d’Etat) via son faux-nez du RED – Rassemblement des Etudiants de Droite – cherche à se relancer par cette cérémonie puante. Après toutes les violences, les dégradations, les intimidations racistes, sexistes, homophobes, etc., de ces 4 dernières années, il est pour nous hors de question que cet événement ait lieu. Ce serait accepter la résurgence de la menace fasciste sur cette ville. Nous appelons donc à occuper le terrain ce jour-là, afin de montrer notre détermination à lutter contre l’extrême-droite. Nous publierons d’ici la fin de semaine la liste des collectifs qui appellent à ce rassemblement. Faites signe si vous désirez vous joindre à nous!»

Évènement : Empêchons les fascistes de défiler! Rassemblement Antifasciste