Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

☢️ UN NÉO-NAZI PRÉPARAIT DES BOMBES RADIOACTIVES : LA POLICE A GARDÉ L’INFORMATION SECRÈTE !

septembre 9, 2021

Dans Le Canard Enchaîné de ce mercredi 8 septembre, on apprend que la police de Colmar a interpellé au mois d’aout un militant néo-nazi nostalgique du Klu Klux Klan qui s’apprêtait à faire exploser des bombes radioactives. « C’est la première fois en France que des policiers découvrent un projet de bombe sale aussi abouti », lit-on dans l’hebdomadaire.

Partout en France, l’extrême droite s’arme, passe à l’acte, agresse dans une quasi-impunité. Certains éléments se préparent ouvertement à la guerre civile et le font savoir. Mais bizarrement, cela ne fait pas la « une » des chaines d’informations. L’apprenti terroriste était d’ailleurs « inconnu des services ». Dans le même temps, quasiment tous les militants révolutionnaires, écologistes, opposés au racisme ou à la répression sont fichés S et étroitement surveillés. Rien d’étonnant avec un ministre de l’Intérieur lui-même issu de l’extrême droite.

Encore plus inquiétant, selon le Canard, la direction de la police a décidé de garder l’information secrète. Pourquoi ? Officiellement « pour ne pas créer la panique ». Ah bon ? La police chercherait à éviter l’anxiété ? Pourtant, il ne se passe pas une semaine sans des outrances sur « l’ultra-gauche » pré-terroriste, la « menace islamistes », les « gilets jaunes radicalisés »… Alors pourquoi un tel silence ici, sur des faits gravissimes et avérés ? Pour protéger, encore, l’extrême droite ? Parce que ce projet d’attentat néo-nazi ne cadre pas avec le climat politique que cherche à installer le pouvoir ? Il faudrait éviter de créer une défiance à l’égard de l’extrême droite que les médias cherchent à normaliser par tous les moyens ? Le climat est, décidément, pré-fasciste.

25k
fb-share-icon184932
27k
Cette article a 50 vues