Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

TENTATIVE D’HOMICIDE À STAINS : LA VICTIME DES TIRS POLICIERS RISQUE LA PRISON

septembre 20, 2021

– Offensive judiciaire contre la victime, protection des voyous en uniforme –

Vous souvenez-vous ? Dans la soirée du 15 au 16 août dernier, à Stains, en Seine-saint-Denis, une fusillade éclate en pleine rue. Un véhicule est la cible de plusieurs coups de feu. Dans l’habitacle, Nordine est accompagné de sa petite amie. Le conducteur est grièvement blessé, comme sa passagère. Nordine, touché par plusieurs balles, en état d’urgence absolue, est emmené à l’hôpital. La vidéo de la scène, terrifiante, fait le tours des réseaux sociaux : qui sont ces deux individus qui vident sans sommation leurs chargeurs sur une voiture ?

Problème, les tireurs sont des policiers de la brigade anti-criminalité de Stains. Sans brassard, en civil, donc non-identifiables, les agents effectuaient des contrôles routiers. Nordine pensant être victime d’une agression avait essayé de dégager son véhicule. Il raconte : «Je comprends pas ce qu’ils me veulent. Comme je vois pas de brassard de police, je ne pense pas à eux. J’ai cru que c’était des voleurs, des agresseurs. Ils n’ont pas crié ’police’.» Une tentative d’homicide volontaire par des fonctionnaires de police.

Le jeune homme porte plainte. Mais comme souvent dans le cadre d’affaires de violences policières, les autorités tentent de transformer la victime en coupable et protègent ses flics. Criminalisation abjecte de celles et ceux qui reçoivent les coups, encore. Quelques heures seulement après s’être confié pour le Bondy Blog où il témoignait des violences subies ce soir là, on apprenait via le comité Adama que c’est lui, Nordine, la victime des tirs policiers qui passait en comparution immédiate ce vendredi 17 septembre ! Jugé en comparution immédiate après s’être fait tirer dessus, et malgré une vidéo accablante, il risque la prison.

À l’issue de l’audience, on apprenait qu’il sera jugé le 19 novembre 2021. En attendant, il est placé sous contrôle judiciaire. Interdiction de paraître en Seine-Saint-Denis, interdiction de conduite un véhicule motorisé et un pointage obligatoire en commissariat chaque vendredi. De son côté le parquet de Bobigny n’avait pas retenu l’intention d’homicide volontaire pour les policiers tireurs. Une simple information judiciaire pour «violences volontaires avec armes par personne dépositaire de l’autorité publique» a été ouverte. Impunité garantie pour les fous de la gâchette de la Brigade anti-criminalité de Stains. Une offensive judiciaire à l’encontre de Nordine afin de blanchir les cow-boys de la BAC. Police et Justice main dans la main pour écraser les victimes de violences policières.

L’interview du Bondy Blog : https://www.bondyblog.fr/…/tirs-policiers-a-stains-je…/

25k
fb-share-icon184932
27k
Cette article a 72 vues