Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

🌿 SOUTENONS LA ZAD DU CARNET !

mars 21, 2021

– Une zone en lutte à quelques kilomètres de Nantes –

Sur l’Estuaire de la Loire, au Carnet, des habitant.e.s résistent contre le projet d’agrandissement du Port. Sur le site, un projet de construction d’une centrale nucléaire a été abandonné en 1997 sous la pression d’une lutte déterminée. Aujourd’hui, une nouvelle génération fait front contre le bétonnage des terres.

Mais il ne s’agit pas seulement de défendre un bout de terre : il s’agit aussi de se dresser face à des entreprises puissantes alliées à un Etat fort qui a à sa disposition un arsenal juridique sans fin pour réprimer celles et ceux qui luttent. Sur cet îlot du Carnet, rare zone humide resistante, vit plus d’une centaine d’espèces animales protégées. Par ailleurs, il s’agit d’un couloir de migration des oiseaux très important puisque le reste de l’Estuaire de la Loire a été artificialisé. Dans une période où on prend plus que jamais conscience que l’activité humaine sous le régime du capitalisme a tout simplement tué le vivant, il est vital de résister face à ces mastodontes qui entendent poursuivre le désastre.

Sur place, la vie s’organise. Chantiers collectifs, événements festifs comme le Carna’zad, moments de discussion politique sur des sujets aussi divers que les prisons ou l’inclusivité, participent d’une recherche d’autonomie aussi bien que d’une volonté farouche de résistance.

Comme ce fut le cas pour la ZAD de NDDL, les médias servent le pouvoir en place en relayant des calomnies sur les zadistes, les faire passer pour des personnes violentes, sectaires, bornées et dangereuses. Ils et elles ont pourtant tissé des liens avec des habitant.e.s du coin qui, pour une partie, leur apportent un soutien important. Occuper un territoire contre un projet, ce n’est pas s’enfermer dans des frontières pour préserver ce territoire pour soi et contre tous les autres. C’est au contraire s’ouvrir, s’intéresser à l’histoire du lieu, à l’histoire des luttes qui ont marqué l’endroit, les luttes contre la bétonisation aussi bien que les luttes des travailleurs.euses qui se sont battu.e.s pour leurs droits et leurs conditions de travail. C’est aussi construire des ponts entre les luttes en ville et les luttes en campagne. C’est précisément le sens que prennent les ZAD. Soutenons-les !

Pour plus d’informations sur la ZAD du Carnet :

https://zadducarnet.org/https://www.facebook.com/Zad-du-Carnet-109363617559849/

25k
fb-share-icon171262
27k
Cette article a 817 vues