Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

REVOLTES ET REPRESSION HIER EN BANLIEUE

avril 20, 2020

Samedi soir, un jeune homme était très gravement blessé à Villeneuve-la-Garenne, lors d’un accident provoqué par la police. Alors qu’il roulait en moto, une voiture de police banalisée avait brutalement ouvert sa portière sur la trajectoire du véhicule.

Hier, dimanche soir, dans un climat de fortes tensions, des affrontements ont eu lieu dans plusieurs banlieues, notamment Villeneuve, Gennevilliers, Mulhouse, Sevran, Aulnay, Villepinte, Fontenay, Suresnes, Sain-Ouen, Evry, Strasbourg, Courneuve, Grigny, Neuilly sur Marne, Amiens, Chanteloup, Bordeaux, Epinay …

A Villeneuve-la-Garenne, la répression a pris différentes formes. En plus du quadrillage policier de la ville, et des violences physiques :

• Dès le dimanche matin, des agents récupéraient des « preuves » sur les lieux de l’accident : poteau métallique et éventuelles images de surveillance

• Dimanche soir, des journalistes étaient intimidés. Le reporter Taha Bouhafs était violemment molesté

• En plus des unités anti-émeute, des officiers de la police judiciaire étaient sur place, et analysaient le moindre projectile par terre, tentant même de trouver des empreintes sur des artifices. Des moyens d’investigation criminels, immédiats, alors que les enquêtes concernant les violences policières ne sont jamais menées.

Pas de justice, pas de paix !


Images : Taha Bouhafs, Hors Zone Presse, Rémy Buisine

25k
fb-share-icon156695
27k
Cette article a 76 vues
sit ipsum elit. fringilla adipiscing ut Donec mi,