Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

Moyen criminel pour affaire matériel

février 18, 2020

Lors de l’acte 53 des gilets jaunes à Nantes , la cantine préfectoral MacDonald du carré feydeau était joyeusement tenu en respect par de fin gourmet .

3 mois plus tard , nous apprenons l’interpellation d’un individu soit disant identifié par des vidéos sur les réseaux sociaux ,selon le twitt de policeNational44 .

Remarquons la présomption d’innocence , ou quand le bourreau se fait juge .

3 mois d’enquête, rien de moins , pour 4 planches en bois et une vitre déjà cassé . la police sait chercher quant elle n’est pas l’accusé !

Lors du même acte 53 à Paris, un homme reçois une grenade lacrymogène de type MP7 en pleine tête . Cette grenade qui, normalement, explosent en l’air en projetant des palais incandescents qui libèrent du gaz. Nous apprendrons 3 jours plus tard qu’il a perdu son œil .

Il est absolument interdit d’utiliser ce lanceur en tir tendu , est c’est pourtant ce qui c’est passé ce jour la . Pratique isolé ou habituel ? lors de chaque manifestation il est constaté des tirs tendu dans le but de terroriser en mutilants .

photo prise le 5 décembre à Nantes, devant le Château des Ducs. Le Pyrat Nantais

A ce jour , aucun policier inculpé pour ce qui doit être qualifié de tentative d’homicide . Enquetes à 2 vitesse , comme ce jour ou un enquêteur de la Police Judiciaire « prélève » un autocollant sur une vitrine pour trouver des traces d’ADN et d’empreintes.

https://www.nantes-revoltee.com/enquetes-a-deux-vitesse/

PAS DE JUSTICE PAS D’PAIX

25k
fb-share-icon154695
26k
venenatis vel, Curabitur porta. nunc quis odio libero sit