Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

🏥MOBILISATION DU PERSONNEL SOIGNANT EN MARTINIQUE, LE PASS SANITAIRE RETIRÉ PAR LA DIRECTION DU CHU

octobre 21, 2021

Le directeur du centre hospitalier universitaire renonce à contrôler le pass sanitaire de ses salariés quelques jours après les affrontements entre soignants et forces de l’ordre

➡️ En Martinique, le personnel soignant est fortement mobilisé contre l’entrée en vigueur du pass sanitaire. Le week-end dernier a été le théâtre d’une importante manifestation devant le CHU de Fort-De-France. Cinq organisations syndicales appelaient les salariés à perturber les contrôles du pass sanitaire au centre hospitalier Pierre Zobda Quitman.

➡️ Afin de saboter la résistance la préfecture décidait de mobiliser des policiers et gendarmes. Pour soit disant, « protéger les salariés de la société chargée de vérifier les pass sanitaires. » Une communication mensongère et une stratégie de la tension assumée par préfet de Martinique, Stanislas Cazelles.

➡️ Le rassemblement contre la mise en place du pass sanitaire à l’hôpital a été rapidement la cible d’une série de tentatives d’intimidation. Plusieurs soignants seront blessés par les forces de l’ordre et deux syndicalistes seront même interpellés. C’était sans compter sur la détermination des protestataires qui répondront par divers jets de projectiles aux tirs de grenades lacrymogène.

➡️ Suite à l’agression policière, « Serge Aribo, l’un des dirigeants de l’intersyndicale du CHUM déclarait ce matin que la semaine serait décisive : « Il faudra faire un choix entre l’accès aux soins pour les malades ou alors l’application de cette loi sur l’obligation vaccinale et le pass sanitaire ». Dans la foulée le directeur du CHUM annonçait le retrait du pass sanitaire : « À partir d’aujourd’hui et suite à la demande d’agents hospitaliers, tous les personnels hospitaliers pourront entrer dans leur service qu’elle que soit leur situation au regard du pass sanitaire. »

Une première victoire pour les travailleurs et travailleuses du CHU. Reste encore en suspens la question de l’accès aux soins pour les usagers de l’hôpital. La lutte continuera t-elle jusqu’au retrait total du pass sanitaire pour que tous les patients puissent être soignés sans distinction ? Affaire à suivre.