Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

📺 MACRON EN GUERRE SOCIALE

novembre 9, 2021

– Résumé du discours du 9 novembre –

Utilisant le prétexte de la pandémie, Macron a de nouveau décidé de s’adresser à la plèbe sur les écrans de télévision. Avec une voix rauque, il a déroulé un discours d’une rare violence sociale en forme de discours de campagne néolibéral et autoritaire. Un concours d’autosatisfaction mais sans grande annonce concrète. Aperçu de la prise de parole :

➡️Vaccin : le président est resté assez flou, entre menaces contre les 6 millions de personnes non vaccinées, et annonce d’une 3ème dose obligatoire dès le 15 décembre pour les plus de 65 ans et « les plus fragiles », sans précision d’âge. Sous peine de se voir retirer le Pass Sanitaire. La levée de l’état d’urgence liberticide et des mesures sanitaires d’exception ne sont pas pour demain.

➡️ Retraites : Macron a de nouveau défendu l’augmentation de l’âge de départ à la retraite. Une mesure néolibérale qui a mis des millions de personnes dans les rues en 2019, et qui est ressortie régulièrement depuis plusieurs mois. Lancera-t-il l’attaque avant les élections ? Sans doute pas, mais cela ressemble à une promesse de campagne.

➡️Chomage : « Les demandeurs d’emploi qui ne démontreront pas une recherche active d’emploi et l’acceptation d’une offre raisonnable d’embauche verront leurs allocations suspendues. » Le président menace de mort des millions de personnes en précarité, privées d’emploi, alors que les allocations chômage ont déjà été drastiquement diminuées par un loi récemment votée.

➡️ Pauvreté : la pauvreté n’a pas augmenté en France, elle serait même en baisse selon Macron. Mensonge éhonté. Le cap des 10 millions de pauvres a été dépassé selon les statistiques. Il a aussi prétendu que le chômage n’a jamais été aussi bas depuis 15 ans, autre mensonge.

➡️Jeunesse : le président a insisté fièrement sur son « contrat engagement jeune » qui consiste à faire 20 heures de travail par semaine pour 500€ par mois. Il y a quelques années, une mesure pareille provoquait des révoltes massives dans la jeunesse. Aujourd’hui, elle est revendiquée fièrement par le gouvernement.

➡️ Nucléaire : « nous allons, pour la première fois depuis des décennies, lancer la construction de nouveaux réacteurs nucléaires ». Une aberration écologique, anachronique, autoritaire et dangereuse.

➡️ Solidarité internationale : Macron a évoqué la solidarité de la France en matière de vaccins alors même que son gouvernement s’est opposé à la levée des brevets sur les vaccins, un cadeau pour les multinationales pharmaceutiques.

➡️ Soignants : Macron a encore fait mine de féliciter les soignants alors que son gouvernement a fait 4 milliards d’euros d’économies sur l’hôpital public et que des milliers de lits ont été fermés. La souffrance à l’hôpital est à son paroxysme et les démissions se comptent par centaines. Un soignant s’est même immolé par le feu il y a deux jours devant son lieu de travail.

En résumé, chômeurs, précaires, personnel soignant, jeunes, et tous les autres qui font tourner le pays : tout va bien, et nous allons vous attaquer encore et encore et encore. Suspendons Macron.

25k
fb-share-icon184932
27k
Cette article a 102 vues
0