Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

đź“ş MACRON EN GUERRE SOCIALE

novembre 9, 2021

– RĂ©sumĂ© du discours du 9 novembre –

Utilisant le prĂ©texte de la pandĂ©mie, Macron a de nouveau dĂ©cidĂ© de s’adresser Ă  la plèbe sur les Ă©crans de tĂ©lĂ©vision. Avec une voix rauque, il a dĂ©roulĂ© un discours d’une rare violence sociale en forme de discours de campagne nĂ©olibĂ©ral et autoritaire. Un concours d’autosatisfaction mais sans grande annonce concrète. Aperçu de la prise de parole :

➡️Vaccin : le prĂ©sident est restĂ© assez flou, entre menaces contre les 6 millions de personnes non vaccinĂ©es, et annonce d’une 3ème dose obligatoire dès le 15 dĂ©cembre pour les plus de 65 ans et « les plus fragiles », sans prĂ©cision d’âge. Sous peine de se voir retirer le Pass Sanitaire. La levĂ©e de l’Ă©tat d’urgence liberticide et des mesures sanitaires d’exception ne sont pas pour demain.

➡️ Retraites : Macron a de nouveau dĂ©fendu l’augmentation de l’âge de dĂ©part Ă  la retraite. Une mesure nĂ©olibĂ©rale qui a mis des millions de personnes dans les rues en 2019, et qui est ressortie rĂ©gulièrement depuis plusieurs mois. Lancera-t-il l’attaque avant les Ă©lections ? Sans doute pas, mais cela ressemble Ă  une promesse de campagne.

➡️Chomage : « Les demandeurs d’emploi qui ne dĂ©montreront pas une recherche active d’emploi et l’acceptation d’une offre raisonnable d’embauche verront leurs allocations suspendues. » Le prĂ©sident menace de mort des millions de personnes en prĂ©caritĂ©, privĂ©es d’emploi, alors que les allocations chĂ´mage ont dĂ©jĂ  Ă©tĂ© drastiquement diminuĂ©es par un loi rĂ©cemment votĂ©e.

➡️ PauvretĂ© : la pauvretĂ© n’a pas augmentĂ© en France, elle serait mĂŞme en baisse selon Macron. Mensonge Ă©hontĂ©. Le cap des 10 millions de pauvres a Ă©tĂ© dĂ©passĂ© selon les statistiques. Il a aussi prĂ©tendu que le chĂ´mage n’a jamais Ă©tĂ© aussi bas depuis 15 ans, autre mensonge.

➡️Jeunesse : le prĂ©sident a insistĂ© fièrement sur son « contrat engagement jeune » qui consiste Ă  faire 20 heures de travail par semaine pour 500€ par mois. Il y a quelques annĂ©es, une mesure pareille provoquait des rĂ©voltes massives dans la jeunesse. Aujourd’hui, elle est revendiquĂ©e fièrement par le gouvernement.

➡️ Nucléaire : « nous allons, pour la première fois depuis des décennies, lancer la construction de nouveaux réacteurs nucléaires ». Une aberration écologique, anachronique, autoritaire et dangereuse.

➡️ SolidaritĂ© internationale : Macron a Ă©voquĂ© la solidaritĂ© de la France en matière de vaccins alors mĂŞme que son gouvernement s’est opposĂ© Ă  la levĂ©e des brevets sur les vaccins, un cadeau pour les multinationales pharmaceutiques.

➡️ Soignants : Macron a encore fait mine de fĂ©liciter les soignants alors que son gouvernement a fait 4 milliards d’euros d’économies sur l’hĂ´pital public et que des milliers de lits ont Ă©tĂ© fermĂ©s. La souffrance Ă  l’hĂ´pital est Ă  son paroxysme et les dĂ©missions se comptent par centaines. Un soignant s’est mĂŞme immolĂ© par le feu il y a deux jours devant son lieu de travail.

En résumé, chômeurs, précaires, personnel soignant, jeunes, et tous les autres qui font tourner le pays : tout va bien, et nous allons vous attaquer encore et encore et encore. Suspendons Macron.