Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos du jour sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

LOGIQUE GOUVERNEMENTALE : TRAVAILLER, OUI, ALLER A UN ENTERREMENT, NON

mars 17, 2020

Ce mardi soir, le Premier Ministre Edouard Philippe intervenait à la télévision pour préciser les mesures de confinement qui sont entrées en vigueur. Après avoir à nouveau répété : « Nous demandons aux Français de rester chez », il répondait à une téléspectatrice qui vient de perdre un proche, et demande si elle peut se rendre aux obsèques : « Non, vous ne pouvez pas vous rendre à enterrement. Je le dis avec une grande tristesse et une grande détermination. »

Alors que le gouvernement invitait des dizaines de millions de personnes à aller voter il y a 48H seulement, et que les ouvriers, les intérimaires, les caissières, les livreurs et bien d’autres professions sont sommés de continuer à travailler pour faire tourner l’économie, rendre hommage à un proche défunt est interdit. Voter, oui. Trimer, oui. Un enterrement ou voir sa famille, non.

Sur quel principe scientifique se base ce gouvernement ? Aller bosser dans les usines de voitures, ou sur les Chantiers Navals avec des milliers de personnes serait moins dangereux qu’une cérémonie funéraire ? Encore une fois, ce gouvernement pratique le double standard : l’économie avant la souffrance humaine.

Par ailleurs, le ministre de l’économie Bruno Le Maire annonçait 42 milliards d’euros ce matin pour les entreprise. Pour rappel, le même gouvernement justifiait la réforme des retraites qui va abimer la vie de millions de personnes par un « déficit » prétendument évalué à 10 milliards d’euros. 4 fois moins que la somme débloquée en quelques jours seulement pour les boites privées.

25k
fb-share-icon145695
23k
leo. libero. consequat. ut Donec ante.