Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

LES RENSEIGNEMENTS S’INQUIÈTENT D’UNE «MOBILISATION EXCEPTIONNELLE» ET D’UNE «EXASPÉRATION GÉNÉRALISÉE»

juillet 20, 2021

Une note des services de renseignements à propos des mobilisations en cours contre le «Pass sanitaire», imposé à marche forcée par le gouvernement autoritaire de Macron, a fuité dans la presse :

– La police politique qui prend la température sociale s’inquiète d’une «exaspération de plus en plus généralisée face à des mesures considérées comme liberticides» et pointe un «risque de radicalisation» de la contestation, évoquant un parallèle avec le mouvement des Gilets Jaunes : «à l’instar de ce qui s’est produit pour les Gilets jaunes, plus le conflit durera, plus le risque est grand que les plus déterminés, puis les plus radicaux, parviennent à en prendre le contrôle».

– Les services de renseignements soulignent la «physionomie très hétérogène» de la mobilisation, avec une «présence massive de soignants», les «professions soumises à l’obligation vaccinale, ainsi que d’autres secteurs dits en première ligne, comme les acteurs du secteur culturel et de la restauration», à savoir des «professionnels impactés par les mesures sanitaires», mais aussi des «mouvances contestataires, des militants politiques, syndicaux ou associatifs». Les renseignements remarquent surtout la présence très importante de «citoyens» peu habitués des manifestations. «Les cortèges rassemblent des personnes venant de tous bords politiques, sans leader attitré» et appelées sans structures, depuis les réseaux sociaux.

– Tout le monde a pu le voir, la mobilisation est très forte : la note parle d’une «mobilisation exceptionnelle», tant par le volume de manifestants, que par le nombre de villes concernées. «Une telle mobilisation, surtout hors cadre d’un mouvement structuré, est très inhabituelle durant une période estivale».

– Enfin, sur le plan politique, les renseignements se rassurent que «l’ultra-gauche» soit «peu représentée au sein du mouvement, et [n’ait] pas réussi à prendre la main sur les cortèges» alors que l’extrême droite s’y rend en nombre, notamment certains cercles catholiques intégristes et militants anti-vaccins. Pour finir, les autorités anticipent de nouvelles mobilisations de «très grande ampleur», notamment samedi prochain.

Cette note est la photographie que prend le pouvoir de ce mouvement ascendant. On ne peut qu’être consterné qu’encore une fois, la grande majorité de l’extrême gauche soit moins lucide que de vulgaires flics, et se contente de mépriser une mobilisation populaire dans le confort des réseaux sociaux. Le «pass sanitaire» est une pure offensive liberticide dans la continuité de la Loi de sécurité globale, du couvre-feu et de l’état d’urgence, et doit être combattu comme telle. C’est un enjeu politique incontournable de l’époque. Abandonner ce combat serait une erreur majeure, et pas seulement parce que cela laisserait le champ totalement libre à l’extrême droite.

Source : https://fr.news.yahoo.com/mouvement-dopposition-à-politique-sanitaire-181810217.html

25k
fb-share-icon184932
27k
Cette article a 787 vues