Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

Les Martyrs de Chicago

novembre 11, 2019

Autre époque , même méthode


Le 11 novembre 1887, Parsons, Engel, Spies et Fischer sont pendus.

Principaux leaders du mouvement anarchiste et syndicaliste américain, ils sont les victimes innocentes de la répression dirigée par le patronat qui voulait briser le mouvement revendicatif que les anarchistes avaient fait naître le 1er mai 1886 autour de la revendication pour la journée des 8 heures .

le 4 mai 1886, Rassemblement à Haymarket Square contre les violences policières du 1er mai .

340 000 travailleur sont présent au rassemblement .

Les policier chargent sans ordres de le faire tous comme de nos jours le commissaire Chasseing . Autre époque , même méthode pour briser gréves , révolte ou révolutions populaire

Au moment de partir une personne jette une bombe sur la masse de policiers, en tuant un sur le coup.

Sept policiers tués, la police tire alors sur la foule pour tuer . Un bain de sang !

Sept anarchistes sont arrêtés.

Ce sont : August Spies, Samuel Fielden, Adolph Fischer, George Engel, Michael Schwab, Louis Lingg et Oscar Neebe. Un huitième nom s’ajoute quand Albert Parsons se livre à la police, persuadé qu’on ne pourra le condamner à quoi que ce soit puisqu’il est innocent, comme les autres.

En fait, seuls trois des huit suspects étaient présents au Haymarket Square le soir de ce 4 mai fatal.

Coupables ou innocent :

Le procureur le dit lui même lors du procès :

« Il n’y a qu’un pas de la République à l’anarchie. C’est la loi qui subit ici son procès en même temps que l’anarchisme. Ces huit hommes ont été choisis parce qu’ils sont des meneurs. Ils ne sont pas plus coupables que les milliers de personnes qui les suivent. Messieurs du jury : condamnez ces hommes, faites d’eux un exemple, faites-les pendre et vous sauverez nos institutions et notre société. C’est vous qui déciderez si nous allons faire ce pas vers l’anarchie, ou non. »


L’épée de la justice contre les anarchistes de Chicago, Albert Bigelow, 1904.

Les anarchistes sont désignés comme responsables des violences est 7 condamnés à morts :

Le 11 novembre 1887 Parsons, Engel, Spies et Fischer sont pendus .

Louis Lingg se pend dans sa cellule le 10 novembre 1887 .

Le 25 juin 1893, un gouverneur de l’Illinois, John Altgeld, démontrera l’innocence des accusés.

Les morts seront alors réhabilités et Samuel Fielden, Michael Schwab et Oscar Neebe seront remis en liberté après sept ans de bagne.

L’exécution sera effroyable puisque les nœuds furent mal disposés pour que l’agonie par strangulation soit longue, ce qui permettra à Spies de crier dans un dernier souffle de vie :

« Le temps viendra où notre silence sera plus puissant que les voix que vous étranglez aujourd’hui ! »

25k
fb-share-icon154695
26k
massa mattis felis Donec leo luctus