Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

🔵 LA FILLE DE BRIGITTE MACRON CRÉE UNE ÉCOLE PRIVÉE À 9500€ L’ANNÉE AVEC UN PROFESSEUR NÉO-NAZI

octobre 21, 2020

« Tiphaine Auzière suit les traces de sa mère, Brigitte Macron » écrit avec gourmandise Le Figaro. La belle-fille du président, qui passe de plus en plus régulièrement dans les médias pour donner son avis sur l’actualité, est présidente d’un établissement privé hors contrat dans le XVIe arrondissement de Paris. Rien d’étonnant : elle fait partie de cette grande bourgeoisie séparatiste qui dynamite l’école publique pour créer, à côté, des établissements haut de gamme réservés aux plus riches. Prix de l’année ? 9 500€. Vers un modèle à l’américaine, avec des établissements publics à l’abandon, et des collèges et lycées privés pour les familles qui ont les moyens.

Plus troublant, le secrétaire général de ce lycée privé est Christophe Cadet, un individu qui était à la tête d’un autre établissement, l’Institution catholique Saint-Jean de Douai, impliquée dans plusieurs affaires de pédophilie. Cet homme a été licencié de l’établissement en 2011 pour une « gestion financière hasardeuse ».

Enfin, la belle fille d’Emmanuel Macron recrute Pascal Gauchon pour « donner des cours de géopolitique ». Pascal Gauchon est une figure célèbre du néo-nazisme français. Il fait partie des fondateurs du Parti des forces nouvelles, un groupuscule néofasciste situé à droite du Front National. Il a également milité au sein de l’extrême droite violente au GUD, et a collaboré avec les néo-fascistes italiens. Il a aussi écrit dans la « revue d’histoire du fascisme », une revue néo-nazie des années 1970. Enfin, Gauchon travaille aujourd’hui pour une autre école privée : « l’ISSEP », l’école d’extrême droite fondée par Marion Maréchal Le Pen.

Après les allusions répétées au Pétainisme du président, les mesures autoritaires et racistes du gouvernement, le cercle familial de Macron proche d’un néo-nazi. Le Macro-lepénisme s’installe. Le marigot du pouvoir politique et médiatique est colonisé par l’extrême droite.

Source : https://etudiant.lefigaro.fr/…/la-fille-de-brigitte…/

25k
fb-share-icon171262
27k
Cette article a 4 849 vues
accumsan elit. mattis consequat. eleifend suscipit Aenean mattis dictum