Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

📺LA CHAINE DE BOLLORÉ OFFRE UNE TRIBUNE À UN RACISTE PÉDOPHILE

novembre 2, 2021

– L’auteur du concept de « grand remplacement » qui a inspiré de nombreux terroristes d’extrême droite invité en Prime Time –

Ambiance lugubre le soir d’Halloween dans le paysage audiovisuel français. Entre deux diffamations contre les « antifas », et une poignée de propos réclamant un Etat autoritaire, la chaîne du milliardaire Bolloré, Cnews, donnait la parole à Renaud Camus. Peu connu du grand public, l’individu est renommé dans les sphères de l’extrême droite radicale.

Renaud Camus est un raciste multirécidiviste, auteur depuis 20 ans de plusieurs ouvrages contre le métissage, et forgeant le concept de « grand remplacement ». Des « élites » organiseraient un « remplacement » de la population blanche par des immigrés. Une lecture raciale et complotiste de la société, appréciée dans les franges les plus extrême de l’extrême droite. Entre-temps, le concept de « grand remplacement » a fait son chemin. Plusieurs terroristes d’extrême droite se sont inspirés de ces idées avant de passer à l’acte. Par exemple, le 15 mars 2019, à Christchurch en Nouvelle-Zélande, un néo-fasciste tue 49 personnes après avoir publié un manifeste intitulé « Le Grand remplacement ». L’auteur de la tuerie d’Utoya et d’Oslo invoque également ce concept, comme les terroristes d’El Paso, de Pittsburgh, Halle, Hanau.

Renaud Camus n’est pas seulement raciste, il est antisémite. Il y a 20 ans, il déclarait qu’il ne trouvait « pas convenable qu’une discussion sur une radio de service public, se déroule exclusivement entre cinq personnes juives » et dénonçait le trop grand nombre de « collaborateurs juifs du “Panorama” de France Culture ».

Renaud Camus a aussi fait des déclarations pédophiles, notamment : « Je crois bien qu’il n’est pas trop rare qu’un garçon de treize ou quatorze ans revienne volontiers près du gros vieux monsieur qui l’a branlé avec art. De tels épisodes seraient traumatisants. Quelle foutaise! » ou encore : « si la sexualité, comme je crois, n’a strictement rien de répréhensible en soi, on ne voit pas pourquoi elle le serait chez les enfants, ou avec les enfants».

Nous en sommes là. Les médias qui diffament l’antifascisme, menacent Nantes Révoltée et traînent dans la boue les minorités offrent des tribunes en Prime Time aux nostalgiques de Pétain, aux néo-fascistes et à un pédophile. Jusqu’où les les laisseront nous aller ?

25k
fb-share-icon184932
27k
Cette article a 159 vues
0