Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

DOUBLE DISCOURS

août 24, 2021

L’extrême droite, ennemie mortelle des libertés


L’extrême droite est un poison qui joue du mensonge et de la manipulation en permanence. Alors que le politicien Florian Philippot se tape l’incruste depuis des semaines dans les manifestations pour les libertés, il était l’un des plus féroces défenseurs des mesures liberticides au début de la pandémie.

Dès le 16 mars, avant même le début des mesures de confinement imposées par le gouvernement Macron, Philippot écrit : «Je conseille au gouvernement qui doit maintenant préciser les choses d’être beaucoup plus clair et tranchant que le discours d’Emmanuel Macron ce soir : on doit parler explicitement de confinement strict, de sanctions claires».

Trois jours plus tard, il exige que le gouvernement aille beaucoup plus loin : «Il faut d’urgence durcir les règles : l’autorisation de footing est superflue, détournée, les amendes doivent être systématiques, le travail beaucoup plus restreint, couvre-feu s’il le faut».

Philippot ne s’inquiétait alors pas des «dérives liberticides» du pouvoir : il les trouvait trop légères ! Et souhait une société encore plus répressive, avec l’interdiction pour la population de sortir simplement prendre l’air.

Même son de cloche du côté de Marine Le Pen. Elle réclamait, dès le mois de mars 2020, un «couvre-feu à partir de 20 heures». Selon elle, cette mesure de guerre civile «ne nuit à personne sauf aux dealers, voleurs, braqueurs et autres racailles qui profitent de la situation!» Son vœu sera exaucé quelques mois plus tard par Macron, avec des conséquences sanitaires nulles, et des atteintes gravissimes aux libertés publiques.

À présent, l’extrême droite démagogue et manipulatrice tente de surfer sur la mobilisation anti-pass sanitaire, profitant de l’absence de la gauche institutionnelle. Il faut dire que cette gauche, dont la lutte contre l’autoritarisme devrait être la priorité, lui offre un boulevard. Mais l’extrême droite est l’ennemie absolue des libertés, et souhaitent renforcer le régime policier dès qu’elle sera au pouvoir. Se ranger derrière Philippot aujourd’hui ou tolérer l’extrême droite au nom d’une prétendue “unité” est au mieux être totalement stupide, au pire un cynique manipulateur de la pire espèce.

25k
fb-share-icon184932
27k
Cette article a 146 vues