Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

🤡COP 26 EN ÉCOSSE : FARCES ET ATTRAPE

novembre 4, 2021

Il est prĂ©sentĂ© comme LE sommet crucial pour sauver le climat : la grande rĂ©union des puissants du monde Ă  Glasgow, en Ecosse, pour rĂ©duire la pollution. Un sommet de l’hypocrisie. Pourquoi s’agit-il d’une sinistre farce ?

➡️ 400 jets privĂ©s. Des centaines d’avions privĂ©s se sont posĂ©s en Ecosse pour permettre aux chefs d’Etat du monde entier d’expliquer Ă  quel point le futur de la planète est important. Les jets privĂ©s sont le moyen de transport le plus Ă©metteur de CO2 au monde. Ils Ă©taient tellement nombreux qu’ils ont provoquĂ© un embouteillage sur le tarmac, et certains avions ont dĂ» parcourir 50 km, Ă  vide, pour trouver une place de stationnement ailleurs.

➡️Amazon invitĂ© d’honneur : la multinationale de la vente en ligne, possĂ©dĂ©e par Jeff Bezos, a Ă©mis 56 millions de tonnes de CO2 en 2018 soit l’équivalent du Portugal. L’entreprise est ce qui se fait de pire en matière d’Ă©cologie : c’est l’opposĂ© des circuits courts, avec des livraisons en avion de produits fabriquĂ©s par des esclaves Ă  l’autre bout de la planète. Amazon veut envoyer des touristes dans l’espace, et son patron s’est fait plaisir rĂ©cemment en brulant des tonnes de carburant pour un petit saut mĂ©diatisĂ© dans la stratosphère. En pleine pandĂ©mie, le patron s’est massivement enrichi grâce au dĂ©sastre. Et c’est cet homme, Jeff Bezos, qui est invitĂ© Ă  la COP 26.

➡️Mise en scène Macroniste. Comme tous les sommets, il s’agit avant tout de thĂ©atre, dans lequel les chefs d’Etat se mettent en scène. Macron a pu jouer le justicier, appelant les « plus gros Ă©metteurs Ă  rehausser leurs ambitions », comme si la France ne venait pas d’ĂŞtre condamnĂ©e par un tribunal administratif pour carences fautives dans la lutte contre le changement climatique. Comme si elle n’Ă©tait pas le seul pays europĂ©en du G20 Ă  avoir augmentĂ© ses financements fossiles depuis l’accord de Paris. Comme si 10 % des entreprises les plus polluantes du monde n’Ă©taient pas françaises. Comme si l’Etat français ne rĂ©primait pas dans le sang les luttes Ă©cologistes.

Face Ă  ce spectacle insupportable, 5 ans après la COP 21 de Paris qui n’a Ă©videmment rien changĂ© en dehors d’une rĂ©pression accrue contre des militants Ă©colos, il est Ă©vident que c’est le système capitaliste qu’il faut dĂ©manteler pour protĂ©ger ce qu’il reste du vivant.