Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

đź”´ CHEZ LREM : ON SE MOQUE DES MUTILÉS ET L’ANCIEN MINISTRE DE L’INTÉRIEUR MENT SUR LES BLESSÉS

avril 22, 2022

GĂ©rard Collomb, qui a organisĂ© l’expulsion de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes prĂ©tend qu’il n’a pas fait de blessĂ©s


Scène infâme jeudi 22 avril Ă  Lyon. La RĂ©publique En Marche tenait un meeting de soutien Ă  Macron quelques jours avant le second tour. Des Gilets Jaunes lyonnais se sont infiltrĂ©s dans le bar oĂą tous les pontes du mouvement gouvernemental buvaient un apĂ©ro. Dans le bar, des militants, des Ă©lus, et surtout GĂ©rard Collomb, ancien maire de Lyon, qui a Ă©tĂ© le ministre de l’IntĂ©rieur de Macron de mai 2017 Ă  octobre 2018.

Les Gilets Jaunes sont allĂ© lui offrir une image reprĂ©sentant Macron vĂŞtu d’un gilet fluo et avec une mutilation Ă  l’œil, pour dĂ©noncer la rĂ©pression. RĂ©action spontanĂ©e de l’ancien ministre de l’IntĂ©rieur :

«Moi j’ai fait Notre-Dame-des-Landes, personne!»

Sous entendu, je ne suis pas responsable de blessures, contrairement à mes successeurs. Gérard Collomb a en effet organisé une expulsion ultra-violente de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes au printemps 2018. 2500 gendarmes, des blindés, plus de 10 000 grenades tirées, des drones et un hélicoptère. Pour détruire des cabanes.

GĂ©rard Collomb ment comme un arracheur de dents. Il n’y a pas eu «personne», c’est Ă  dire aucun blessĂ©. Plus de 300 personnes blessĂ©es par les opĂ©rations de rĂ©pression ont Ă©tĂ© recensĂ©es Ă  l’Ă©poque. Notamment plusieurs atteintes grave au visage Ă  Nantes et sur la ZAD en quelques semaines. Le 22 mai 2018, un Ă©tudiant de 21 ans avait eu la main arrachĂ©e par une grenade explosive. Ă€ l’Ă©poque, voir des blindĂ©s contre des civils et une main arrachĂ©e par les forces de l’ordre Ă©tait un phĂ©nomène extrĂŞmement choquant et très inhabituel. C’est dĂ©sormais la nouvelle norme du rĂ©gime en vigueur.

Depuis GĂ©rard Collomb, il y a eu Castaner, puis Darmanin, qui eux aussi ont semĂ© leur cortège de mutilations, de traumatismes, d’arrestations. Mais Collomb ment. Peut-ĂŞtre que ces gens de pouvoir se mentent-t-ils tous ainsi ? Pour mieux dormir la nuit ?

Comble de l’infamie, le groupe LREM rĂ©uni Ă  Lyon a explosĂ© de rire et applaudi de façon ironique face Ă  la dĂ©nonciation des violences d’État. BientĂ´t, ils trinqueront au sang versĂ© par leurs milices.