Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

CANCERS D’ENFANTS EN LOIRE -ATLANTIQUE : POLLUTION ET CAPITALISME ?

février 25, 2020

Un “cocktail” de facteurs polluants mis en cause par une étude

Nantes et son département, la Loire-Atlantique, figurent parmi les champions de France de l’utilisation de pesticides dans l’agriculture. Ce territoire concentre aussi de très nombreux « projets inutiles », à l’image du projet d’aéroport abandonné de haute lutte, ou encore le « surf park », une piscine fabriquant des vagues artificielles à deux pas de la mer.

Parallèlement, le nombre de cas d’enfants atteints par les cancers est alarmant dans le Pays de Retz, au sud ouest de Nantes. Au même endroit, l’explosion « inexpliquée » de la mortalité de veaux et de vaches dans la commune de Nozay attire l’attention. Des agriculteurs ont même déposé plainte. Selon une étude, ces deux phénomènes pourraient être causés par un seul et même effet cocktail inconnu jusqu’ici.

Selon l’étude, les cancers d’enfants jusqu’ici mystérieux seraient dus à une double exposition aux « métaux rares » présents partout autour de nous, dans les téléphones portables, les écrans LCD, les éoliennes, les panneaux solaires … couplée à l’exposition aux champs électromagnétiques – une pollution induite par les éoliennes, les antennes relais et les lignes électriques. Dans la commune de Sainte-Pazanne, particulièrement concernée par les cancers pédiatriques, une école est justement traversée par des lignes électriques dans le sol. 340 veaux et vaches qui vivaient près de nouvelles éoliennes sont mortes en quelques années dans un champ à Nozay.

Selon le journal Ouest-France, l’association qui a « réalisé des analyses toxicologiques à Sainte-Pazanne où des cas hors norme de cancers pédiatriques ont été découverts, » pointe « un profil de contamination similaire » entre les cas de Nozay et ceux de Sainte-Pazanne.

La double exposition aux terres rares et aux champs électromagnétiques provoque-t-elle des maladies graves ? Cette découverte pourrait être fondamentale pour la santé publique. L’Agence régionale de santé s’intéresse aux phénomènes à effet cocktail (ou « exposome »), mais « la recherche scientifique en matière d’exposome est encore balbutiante ».

Le système capitaliste et son productivisme effréné provoquent de plus en plus de facteurs possibles de pollutions. Le nombre potentiel « d’effets cocktails » pouvant déclencher des maladies graves est donc en augmentation constante : ondes, produits chimiques, métaux, pesticides …

Nous entrons dans une phase d’extinction massive du vivant, la planète se réchauffe plus vite que ne l’imaginaient les prévisions les plus pessimistes, les incendies se multiplient, et les pollutions empoisonnent les êtres vivants. L’explosion des cancers dans la population mondiale est un résultat direct du mode de production capitaliste. La « croissance économique » ne profite qu’à une infime minorité mais condamne les plus faibles.

Les « mystérieux » cancers d’enfants à proximité de Nantes en sont une illustration terrible. Sommes nous prêts à laisser des écoliers s’empoisonner sur l’autel de la croissance ?


Sources :

Cancers pédiatriques à Sainte-Pazanne, vaches mortes à Nozay : une source de contamination commune ?
https://www.ouest-france.fr/sante/vaches-mortes-nozay-cancers-pediatriques-sainte-pazanne-une-source-de-contamination-commune-6747598

Morts suspectes de centaines de bovins : de nouveaux éléments désignent les lignes électriques
https://www.franceinter.fr/emissions/secrets-d-info/secrets-d-info-02-novembre-2019

25k
fb-share-icon171262
27k
Cette article a 404 vues
Lorem Nullam Donec consequat. in diam ut luctus nec