Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

CAGNOTTE : SOLIDARITÉ AVEC LES CAMARADES ACCUSÉS DE « TERRORISME »

janvier 15, 2021

Le lien vers la cagnotte : https://www.cotizup.com/soutien-8-12

Le 8 décembre dernier, le gouvernement mettait en scène une « opération anti-terroriste » visant des « membres de l’ultra-gauche ». Un grand spectacle visant à faire peur et à attaquer les luttes sociales. En guise de « terroriste », une poignée de personnes soupçonnées d’avoir eu en leur possession « des produits pouvant entrer dans la composition d’un explosif, le TATP ». Au conditionnel, car il suffit d’avoir de l’acétone ou de l’eau oxygénée, des produits courants, pour être accusé de posséder ces éléments. Une perquisition sous n’importe quel évier de France permettrait de trouver une telle « cache d’armes ». Les autorités le reconnaissaient : « aucun projet précis de passage à l’acte n’a été identifié à ce stade ». Mais cinq personnes sont tout de même en taule car elles sont « soupçonnées d’avoir envisagé » un « éventuel » projet d’action violente. Un mois plus tard, elles sont toujours derrière les barreaux. Un collectif de soutien a lancé une cagnotte pour aider les inculpés. Voici leur appel : « Au nom de l’anti-terrorisme, 7 militant.e.s sont actuellement inculpé.e.s pour « association de malfaiteurs criminels en vue d’actes terroristes ». Au delà de ces 7 personnes qui militaient pour un monde débarrassé des systèmes de domination qui empoisonnent nos environnements, c’est tout un pan des mouvements sociaux qui est visé avec comme seul but : terroriser les révoltéEs face à l’iMonde. A la différence de l’affaire dite « de Tarnac », qui s’est terminée sur un fiasco total ; c’est un procès inédit basé sur des présomptions d’intentions, armé des nouvelles Lois anti-terroristes que le pouvoir impose.L’épouvantail de l’anti-terrorisme permet de diviser violemment les mouvements sociaux, en isolant une de ses composantes et en l’assimilant à des atrocités.Dans une panique la plus totale, le pouvoir tente de designer un ennemi intérieur afin de calmer les syndicats de policiers en roue libre. La stratégie du pouvoir est claire : Nous vous eborgnerons, nous vous traquerons, nous vous jetterons en prison.Mais notre réponse est sans appel : L’acharnement du pouvoir renforce nos solidarités et notre détermination.Nous retournons donc la question : Qui Terrorise Qui ?!Combien de blesséEs, de mutiléEs, d’enferméEs, de mortEs… sont imputables à « l’ultragauche » ? Il n’y en a pas. Ils parlent de “200 dégradations”, notamment des antennes 5G…Par contre, Zied, Bouna, Steve, Rémi, Adama, Cedric, Zineb, Babacar et tant d’autres… ont été abattus par la police sans que les policiers ne soit inquiétés. Pendant la révolte des “Gilets Jaunes” 14 personnes perdront un oeil et 5 autres une main. 1000 ont été condamnéEs à de la prison ferme.C’est le terrorisme ordinaire du patriarcat, du racisme et du capitalisme qui nous terrorise toustes et nous devons continuer de le dénoncer et l’attaquer.Cette opération médiatico-policière ne fonctionne pas, des comités de soutien éclosent dans de nombreux lieux et la parole se libère.Les fonds de cette cagnotte seront destinés à financer les frais d’avocatEs et de “cantine” de nos amiEs emprisonnéEs dans le respect des dispositions de l’Article 40 de la loi du 29 juillet 1881. Nos solidarités seront plus fortes que l’anti-terrorisme. Le lien vers la cagnotte : https://www.cotizup.com/soutien-8-12

25k
fb-share-icon171262
27k
Cette article a 743 vues