Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

📃BORDEAUX : DES COLLEUSES EN GARDE À VUE POUR AVOIR DÉNONCÉ LES EXPULSIONS !

février 17, 2021

– « T’en as pas marre de faire pleurer des enfants ? » –

➡️ Ces dernières semaines, à Bordeaux comme dans de nombreuses villes de France, les autorités ont mobilisé des moyens policiers considérables pour expulser des personnes de l’endroit où elles habitaient, et les jeter à la rue. Dans la métropole de Gironde, un bâtiment abritant pas moins de 80 familles a été expulsé par les force de l’ordre en plein hiver. 300 personnes dont 100 enfants à la rue. Une politique criminelle.

➡️ En réaction, des militantes des collages féministes ont collé aux abords de la Préfecture, responsable des expulsions, des affiches avec le message « T’en as pas marre de faire pleurer les enfants Buccio ». Fabienne Buccio étant le nom de la préfète. Elles ont été interpellées et jetées en garde à vue dimanche.

➡️ Les quatre militantes, déjà précaires, ont subi 24H de garde-à-vue, et écopé d’une amende de 500 euros chacune. Elles ont même vu leurs domiciles perquisitionnés, leurs téléphones et ordinateurs fouillés, pour avoir simplement collé des morceaux de papier ! Et sont convoquées le 11 mars pour une autre amende pour « outrage avec les slogans » et une policière a porté plainte contre une d’elle pour violence.

➡️ L’Etat dépense des sommes astronomiques pour expulser des personnes qui tentent de survivre, tout en s’acharnant sur les maigres résistances populaires face aux politiques racistes et inhumaines. Une mobilisation en soutien aux colleuses à été mise en œuvre, et une cagnotte pour les aider à faire face aux frais de justice est en ligne : https://www.paypal.com/pools/c/8wXkn1JqUX

👉 Plus d’infos : Collages Féministes Bordeaux


Sur la répression des colleuses à Nantes :

25k
fb-share-icon171262
27k
Cette article a 980 vues