Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

📺 À LA TÉLÉVISION, L’EXTRÊME DROITE FACE À L’EXTRÊME DROITE

février 12, 2021

➡️ Hier soir, à une heure de grande écoute, une chaine de service public a offert une longue tribune à Gérald Darmanin et Marine Le Pen, un ministre de l’Intérieur anciennement proche d’un groupe pétainiste et l’héritière d’un parti néo-fasciste. L’extrême droite avec l’extrême droite. En pleine crise sociale et sanitaire, ces deux personnes ont pu échanger sur leurs obsessions communes : les femmes voilées, le droit du sang, les quartiers populaires.

➡️ Toutes les « digues » et les « barrages », même purement rhétoriques, ont disparu depuis longtemps. Marine Le Pen a brandi le livre islamophobe du ministre de l’Intérieur sur l’Islam en claironnant : « Ce livre, j’aurais pu le signer ». Plus tard, Darmanin osait même : « Vous êtes plus molle que nous pouvons l’être ». Marine Le Pen s’est même payé le luxe de qualifier le gouvernement de « liberticide » tellement il va loin dans la destruction des libertés et l’Etat policier. Vertigineux.

➡️ En fait de débat, il s’agissait d’un échange d’amabilités et de vues partagées, avec des sourires et des politesses, avec des « mais moi ça me va très bien, Monsieur Darmanin » ou des « on peut être d’accord, Madame Le Pen ». Absolument tout est fait pour imposer un duel entre ces deux forces d’extrême droite en 2022. C’est écrit, annoncé, voulu par le gouvernement. Le ministre a d’ailleurs longuement installé cette idée en conseillant Le Pen : « si vous êtes présidente de la République » ou « il faut travailler pour le prochain débat présidentiel ». Après le débat, un commentateur médiatique en rajoutait : « la patronne du RN a fait de redoutables progrès depuis 2017. Sa présidentialisation est spectaculaire ». Pendant ce temps, Macron impose en pleine crise sociale des débats sur les musulmans, la polygamie ou les piscines …

➡️ Amabilités, échange de conseils, Darmanin qui se revendique plus « dur » que Le Pen. L’extrême droite est au pouvoir, et compte bien s’y maintenir, sur fond de Régime d’exception. Un climat néo-fasciste s’enracine en France, souhaité par les hautes sphères politiques et médiatiques. Il est urgent et vital de développer des médias indépendants puissants et des groupes prêts à s’opposer à l’obscurité qui avance.

25k
fb-share-icon171262
27k
Cette article a 1 034 vues