Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

🛢️ DÉSASTRE ÉCOLOGIQUE EN AMAZONIE

février 1, 2022

Une marĂ©e noire en pleine Amazonie. En Equateur, un pipeline a laissĂ© s’Ă©chapper une Ă©norme fuite de pĂ©trole dans une rĂ©serve naturelle d’Amazonie traversĂ©e par plusieurs rivières. La faune, la flore, et des milliers d’autochtones sont touchĂ© par de dĂ©sastre Ă©cologique.

Un glissement de terrain a percĂ© un pipeleine, provoquant un geyser ininterrompu de pĂ©trole. Les images sont effroyables : des rivières noires dĂ©vorent la forĂŞt et remplacent les cours d’eau. La rĂ©serve naturelle de Cayambe-Coca abrite une centaine d’espèces de mammifères – tapirs, cougars, ours, condors – et près de 400 espèces d’oiseaux mais aussi une rivière majeure de la rĂ©gion appelĂ©e Coca, qui approvisionne en eau de nombreuses personnes.

La catastrophe a eu lieu le 28 janvier. Pourtant, la firme qui exploite le pipeline – l’ Oleoducto de Crudos Pesados – et le gouvernement sont toujours incapables de chiffrer l’ampleur des dĂ©gâts ni la quantitĂ© de pĂ©trole qui s’est Ă©chappĂ©e.

En mai 2020, un glissement de terrain avait dĂ©jĂ  endommagĂ© d’autres olĂ©oducs dans cette rĂ©gion, et l’Ă©quivalent de 15 000 barils s’était dĂ©versĂ© dans trois rivières. C’est donc la deuxième fois en deux ans que les ĂŞtres vivants qui peuplent cette zone sont empoisonnĂ©s par l’industrie pĂ©trolière.

Le capitalisme, c’est le dĂ©sastre quotidien.