Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

đźš‚ BRETAGNE : BLOCAGE D’UN TRAIN CONTRE L’AGRO-INDUSTRIE

mars 21, 2022

Un train transportant des cĂ©rĂ©ales destinĂ©es Ă  la fabrication d’aliments pour bĂ©tail a Ă©tĂ© immobilisĂ© samedi matin près de Pontivy, dans le centre de la Bretagne, par des manifestant-es Ă©cologistes opposĂ©-es Ă  l’Ă©levage industriel.

Un mur en parpaing a été construit sur la voie ferrée, une banderole déployée, et une partie de la cargaison céréalière déversée. Les membres du collectif opposé au «fermes usines» expliquent : «En déversant ces céréales destinées à l’alimentation d’une partie du cheptel breton, nous symbolisons le lien au sol à recréer dans notre agriculture, le lien à la terre bretonne, cette même terre qui ne peut pas supporter les incidences de l’élevage d’un si grand nombre d’animaux».

Ce dimanche les parpaings, le train et le blĂ© dĂ©versĂ© Ă©taient toujours sur la voie ferrĂ©e. Le chiffre des pertes financières se porte «à près de deux millions d’euros». Le train est toujours bloquĂ©. Son dĂ©gagement, qui s’annonce compliquĂ©, est prĂ©vu lundi. Le train n’allait finalement pas vers l’usine Sanders situĂ©e Ă  proximitĂ© comme l’imaginaient les Ă©cologistes, mais vers une autre firme, Saint-Jacques Alimentation, qui fabrique elle aussi des aliments pour engraisser le bĂ©tail.

L’action coup de poing a provoquĂ© la colère des syndicats d’agriculteurs productivistes, des Ă©lus, mais aussi le ministre de l’Agriculture du gouvernement Macron, qui a appelĂ© Ă  la rĂ©pression. L’Ă©levage est une source majeure de pollution et de destruction des sols dans le monde.