Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

😷 “PROTESTING SAFELY” : MANIFESTER EN TEMPS DE PANDEMIE, PETIT GUIDE

novembre 18, 2020

L’Ecole de Médecine de Seattle a publié un petit guide à destinations des manifestant.es qui souhaitent descendre dans la rue en toute sécurité sanitaire, rappelant la nécessité de défendre nos droits. Car effectivement, il a été démontré que les rassemblements d’une manière générale, sont des facteurs de dissémination de l’épidémie, bien que le risque soit largement diminué en milieu ouvert.

Cela ne doit pas empêcher la lutte et les moyens d’expression collectifs. En respectant certaines disposition pour se protéger et protéger les autres, on permet de créer un espace relativement sécurisant d’un point de vue sanitaire pour les personnes qui souhaitent manifester sans prendre de risque inconsidéré.

Il est ainsi préconisé de porter un masque et respecter les “gestes barrières” autant que possible, ce qui est loin d’être irréalisable même en manifestation. Il reste cependant déconseillé de venir si on est positif au coronavirus ou symptomatique, pour limiter le risque de contaminer d’autre personnes.

Pour rappel, Seattle est une ville qui s’était largement mobilisée dans le combat contre le racisme systémique aux USA avec même la création de zones autogérées en plein centre ville. L’Ecole de médecine de Seattle, en préambule de son guide, affiche clairement son soutien aux manifestations en hommage à Georges Floyd, assassiné par la police américaine en juin dernier.

Nous avons traduit ci dessous leurs recommandations (n’hésitez pas à faire part de traduction incorrecte).


“Comment manifester en toute sécurité pendant la pandémie de coronavirus (COVID-19)


Le meurtre de George Floyd a une fois de plus mis le sujet de l’injustice raciale au premier plan de notre pays [les Etats Unis], de notre État et de notre ville [Seattle]. Il y a eu des appels à un changement systémique, et beaucoup de personnes sont descendues dans la rue pour manifester. De telles manifestations ne font pas seulement partie de nos droits fondamentaux mais représentent aussi une occasion, en ce moment, de parler en solidarité avec le mouvement Black Lives Matter et avec notre entourage qui ont été directement touchés par le racisme.

Nous sommes au cœur d’une pandémie virale, majorée par des rassemblements sociaux, transmise par des contacts étroits et associée à une morbidité et une mortalité importantes parmi les personnes touchées par la maladie. Bon nombre de décisions politiques développées dans nos institutions et dans l’État de Washington se sont concentrées sur la prévention des activités de grands groupes et des expositions inutiles et sur l’utilisation de la distanciation physique comme moyen de prévenir les infections.

Nous avons fait d’énormes progrès pour limiter la propagation du COVID-19 et, avec le soutien d’experts en santé publique, nous avons commencé à pouvoir voir les commerces rouvrir et la vie local reprendre. Cependant, la plupart des gens restent exposés au risque d’infection et il existe des inquiétudes quant à l’augmentation de la contagiosité selon la distance physique.

Nous voulons que tous ceux qui participent aux manifestations reconnaissent qu’en se rassemblant, il existe un risque potentiel d’acquérir le COVID-19. Les individus doivent prendre la décision personnelle de participer à de telles activités en tenant compte des risques pour eux-mêmes et leurs contacts étroits s’ils devaient développer le COVID-19. Nous reconnaissons et comprenons, cependant, que le désir d’un individu de poursuivre le changement social, la justice et l’égalité peut être équilibré avec ses préoccupations concernant le COVID-19. Nous soutenons ceux qui choisissent de manifester tout en faisant l’effort de protéger les autres contre le COVID-19.

UW Medicine a développé les directives suivantes sur le modèle de celles créées par Public Health – Seattle & King County pour aider les gens à limiter les expositions et à se protéger, ainsi que les gens qui nous entourent, du COVID-19 tout en participant à des manifestations locales. Ces directives ne visent pas à décourager quiconque de participer aux manifestations, mais plutôt à guider la participation de manière sûre dans la mesure du possible.

Recommandations :

  • Si vous êtes symptomatique ou avez récemment été exposé à une personne atteinte du COVID-19 : Ne participez pas à des manifestations si vous vous sentez malade, présentez des symptômes respiratoires actifs tels que toux, essoufflement, fièvre (ou d’autres symptômes du COVID-19 ) ou avez récemment été exposé à un contact étroit avec un COVID-19 documenté.
  • Si vous êtes asymptomatique et prévoyez de rejoindre la manifestation : Portez un masque ou un masque facial qui couvre entièrement votre nez et votre bouche.
    Pensez fortement à porter ou à avoir facilement accès à des lunettes ou à une protection oculaire pour une protection supplémentaire (éviter de porter des lentilles de contact)
    Apportez du désinfectant pour les mains et utilisez-le fréquemment.
    Évitez de partager des boissons, de porter des signes d’autrui ou de toucher des objets que d’autres ont touchés.
    Essayez de limiter la taille de votre groupe et de maintenir une distance physique de 6 pieds [1,8288 mètres] dans la mesure du possible pendant l’activité.
    Essayez d’éviter les activités qui impliquent de crier ou de chanter à proximité des autres et évitez si possible ceux qui ne portent pas de masques ou de masques. Apportez votre propre eau, nourriture ou autres objets personnels.
  • Après avoir participé à des manifestations
    Auto-surveillance des symptômes du COVID-19 pendant 14 jours après. Si vous développez des symptômes même légers compatibles avec COVID-19, ne vous rendez pas au travail, isolez-vous et appelez votre médecin pour être testé au COVID-19.

Si d’autres personnes qui ont participé aux manifestations, des contacts proches ou ceux avec qui vous avez eu des contacts étroits pendant plus de 15 minutes dans un espace clos (par exemple, une voiture) ont un diagnostic de COVID-19, suivez les recommandations d’isolement et appelez votre médecin pour être testé pour le COVID-19.”

Le texte d’origine à retrouver ici : https://www.uwmedicine.org/coronavirus/protesting-safely

Photo : Hannah Nelson Gabin (La jeune photojournaliste a été interpellée hier, lors de la manifestation contre la Loi Sécurité Globale visant à interdire de filmer la police et ses exactions).

25k
fb-share-icon171262
27k
Cette article a 488 vues
ipsum in porta. felis ut commodo massa