Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

🔴 SCANDALE POLICIER : QUAND LA BAC TIRE À BALLES RÉELLES SUR UN CONDUCTEUR « PAR ERREUR »

décembre 1, 2020

L’usage d’armes à feu explose ces dernières années dans la police


➡️ Le 30 avril 2019, des policiers en civil ont tiré à bout portant puis violenté des jeunes sans aucune raison dans leur voiture, puis les ont arrêté pour un délit qu’ils n’ont pas commis. ➡️ Les agents, qui ont failli tuer ces jeunes sans raison, n’ont pas été suspendus ni sanctionnés. La préfecture a ensuite menti pour couvrir les policiers !

➡️ Mediapart publie les images et témoignages des 6 victimes. Le policier ayant tiré 2 fois sans sommation est couvert par la préfecture qui affirme que la justice avait conclu à la légitime défense. Ce qui est faux.

➡️ Ce scandale fait suite à une explosion des tirs de la police à balles réelles ces dernières années. Depuis 2017, le cadre de la légitime défense a été très fortement « élargi » à la demande des syndicats policiers d’extrême droite, ouvrant la voie à un usage décuplé des tirs mortels, en plus d’un usage immodéré des tirs dits « non létaux ».

➡️ Le 3 juillet 2018 à Nantes, le jeune Aboubacar était abattu au volant de sa voiture par un CRS. Le policier tueur avait déclaré avoir appuyé “par erreur” sur la détente. Il a depuis été réintégré. —Vidéo intégrale et enquête disponibles ici :

25k
fb-share-icon171262
27k
Cette article a 1 012 vues
efficitur. libero. commodo dictum mattis diam amet, Aliquam venenatis porta.