Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

🔥 RENNES ET LYON : PREMIER TOUR DE CHAUFFE

avril 12, 2022

Dimanche soir, nous Ă©tions peu nombreux et nombreuses dans les rues, alors que l’extrĂŞme droite s’imposait au second tour pour la troisième fois en quatre Ă©lections. Notre mĂ©dia constatait avec amertume l’absence de rĂ©actions, mais il Ă©tait faux de dire qu’il ne s’est rien passĂ©. A Rennes comme Ă  Lyon, un premier tour de chauffe a bien eu lieu.

➡️ Ă€ Rennes, plusieurs centaines de personnes, près d’un millier selon Rennes DTR , se sont retrouvĂ©es Place Sainte-Anne pour se faire entendre et faire bloc contre le camp bourgeois. Un cortège jeune, dĂ©terminĂ©, qui a laissĂ© des tags sur son passage, pris pour cible des banques, un commissariat et un bar d’extrĂŞme droite, et mĂŞme montĂ© une barricade. Ă€ Rennes, il y a 5 ans, au soir du 1er tour, la mĂŞme configuration n’avait pas mobilisĂ© autant de monde dans la rue. Contrairement Ă  Nantes, oĂą le premier tour de 2017 avait Ă©tĂ© marquĂ© par une mobilisation assez consĂ©quente et offensive, mais rien cette fois ci.

➡️ Ă€ Lyon, quelques centaines de personnes ont scandĂ© «Ni Macron, ni Le Pen» et des slogans anticapitalistes. BFM dĂ©crit la mobilisation comme composĂ©e de «gilets jaunes, antifas et anarchistes parfois masquĂ©s, encapuchĂ©s ou cagoulĂ©s». De nombreux fumigènes ont Ă©clairĂ© la nuit et des feux d’artifice ont Ă©tĂ© tirĂ©s. LĂ  bas aussi, des banques ont Ă©tĂ© prises pour cible et quelques barricades mises en travers de rues. En fin de manifestation, un petit groupe a envahi la mairie du 1er arrondissement, au cĹ“ur de la ville.

La rĂ©signation n’a donc pas gagnĂ© partout. Les jours qui viennent seront-ils ceux du sursaut et de la dignitĂ© ? Car quelle que soit l’issue de cette Ă©lection mortifère, il faudra faire bloc pour rĂ©sister.


📷 Rennes DTR et médias dominants.