Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

📻 ÉCOUTEZ LA RADIO « SANS CONTACT », LA RADIO NANTAISE DU CONFINEMENT

avril 14, 2020

– Ecoutez ici ou 107.9 sur la bande FM : –

  1. 𝑺𝑨𝑵𝑺 𝑪𝑶𝑵𝑻𝑨𝑪𝑻 -107.9-

A Nantes et aux environs, une nouvelle radio autonome émet depuis cette nuit ! Une radio pour partager témoignages, réflexions, musique, désirs et révolte sur la bande FM pendant le confinement. Ecoutez la radio « Sans contact » sur 107.9, et pour ceux qui ne sont pas de la région il est possible de retrouver les podcast ici :

Voici la présentation du projet :

« En attendant de retrouver les rues, fréquentons-nous clandestinement sur les ondes.

Nous habitons des lieux en périphéries de villes où, depuis le confinement, des activités se poursuivent, des rencontres se font et des perspectives s’inventent. Ensemble, en région Nantaise comme ailleurs, à la Zad comme dans les métropoles, préparons le déconfinement des corps et des âmes. Car l’erreur serait de croire que tout changera, après. C’est dans l’interruption elle-même que se dessinent les figures que prendront nos existences après le bouleversement : et pour le moment, le cadre ressemble davantage à celui d’un film d’anticipation dystopique à tendance totalitaire qu’à une sortie de l’économie par la solidarité.

Il y a plusieurs manières de surmonter la sidération pour commencer maintenant à préparer l’après : il y a celles et ceux qui organisent l’entraide à l’échelle d’un quartier ou d’une ville, d’autres qui refusent leurs conditions de travail, d’autres encore qui continuent à diffuser une parole contestataire. En bref, faire de ce temps suspendu le nôtre : nous avons choisi de faire de la radio, pour émettre autre chose que le désir d’un retour à la normale.

Plus que jamais il nous faut mettre en circulation les mots comme les idées, les sons comme les songes ! Faire vibrer les corps et les esprits. L’occupation des ondes ne rouvrira pas les plages et les forêts, mais elle peut entretenir la rage d’une désertion féroce ! Chanter le maintien des hostilités, répandre les rythmes qui réanimeront bientôt nos rues et nos fêtes, chasser les bruits de nos peurs.

Plutôt que d’ajouter une voix isolée à la profusion des discours, des images et des chiffres, nous voulons faire de ce studio un outil d’organisation et d’intelligence collective dans un moment où de telles pratique sont proscrites. On y passera de la musique, on y organisera des discussions, on y appellera nos amis à l’étranger, on y lira des textes, on y partagera les témoignages et les bonnes idées de celles et ceux qui s’organisent. Le reste du temps, on y boira du vin et peut-être on fumera des clopes.

Nous dédions cette radio à toux ceux qui n’auront pas le temps de nous écouter, parce qu’ils nous soignent, nous nourrissent, ou parce qu’ils n’ont pas pu exercer leur droit de retrait.

Nous la dédions également à ceux qui n’auront que ça à faire, ou à ceux qui le font déjà : cet émetteur peut être le relais de toutes les voix amies qui s’enregistrent déjà ici et là. N’hésitez pas à nous envoyer vos contenus.

“Le pouvoir n’est pas seulement là ou se prennent des décisions horribles mais partout où le discours enlève le corps la rage le hurlement le geste de vivre.” Colletivo A/Traverso (1977). “Alice è il diavolo” »


GRILLE DES PROGRAMMES
Semaine du 13 au 19 avril

Mardi 18h30 : Pravda#0 Jour 7 à 27, rattrapage de l’actualité international
20h30, Chroniques sans contact. Déambulations clandestines dans les rues nantaises
21h Cocovid #1 Agamben, Foucault et l’afrobeat
Mercredi, 10h : Pravda #1 Un résumé de l’actualité certifié sans propagande
22h22 : Ma langue à fourche #1
Jeudi, 20h30 : Evasion #1, Hélicoptères et littérature
Vendredi, 18h30, Joseph, l’homme aux songes, conte
20h30 Apéronirik #1, Extraits
Samedi, 10h, Pravda #2
20h30, Apéronirik #2 Nos rêves confinés
Dimanche, Hors-forfait #1 Appel de Guyane
Le reste du temps, une sélection musicale par Augustin Traquenard et sa bande

25k
fb-share-icon156695
27k
Cette article a 114 vues
Praesent quis, commodo ipsum dictum felis quis Aliquam et, ut