Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos du jour sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

POUR LE ROJAVA, POUR LA RÉVOLUTION, CONTRE LE FASCISME

octobre 11, 2019

Mobilisation à Nantes, samedi 12 octobre, 16H, Place du Commerce

« Ceci sera sans doute mon dernier message. L’aviation et l’artillerie turque nous bombardent sans relâche. Des groupes islamistes et des agents turcs ont infiltré nos lignes. Je ne sais pas combien de temps nous allons pouvoir tenir. » C’est le message désespéré d’un militant français parti combattre au Rojava, « aux côtés de camarades kurdes, arabes, turcs, arméniens, assyriens ».

La Turquie, gouvernée par le fasciste Erdogan, attaque la région Kurde du Rojava depuis deux jours. Bombardements, offensives terrestres, armes lourdes : c’est une immense armée qui attaque un petit territoire presque dénué de moyens et de protections. C’est David contre Goliath. Pourtant, la résistance est féroce.

Les réseaux ont, pour la plupart été coupés, car la guerre se joue aussi sur internet et dans les médias. Le régime Truc inonde la toile de sa propagande pour justifier son attaque. Les djihadistes, alliés de l’armée turque, profitent de l’offensive pour commettre des crimes et s’évader des prisons kurdes. Des attentats ont eu lieu à Raqqa, l’ancienne capitale de Daesh. En laissant la Turquie attaquer le Rojava, Trump remet en liberté les djihadistes. Des civils, notamment des enfants, ont été tués ou gravement blessés par des bombes larguées par la Turquie sur les villages Kurdes.

Les femmes du village de Jinwar appellent à l’aide : « au moment où nous écrivons, des villages sont bombardés autour de nous, des gens sont déjà morts. Ne restez pas silencieux. Utilisez tout ce qui est possible pour alerter et diffuser l’information sur la politique d’occupation turque. »

Le militant français sur le front kurde conclut son message en expliquant que le soutien ne suffit pas : « Nous voulons des actions ! Si les États impérialistes ne sont pas en mesure de sortir de leur lâcheté pour nous sauver, nous comptons sur nos amis révolutionnaires pour nous venger. »

Ne laissons pas ce désastre humain, social et politique se dérouler sous nos yeux sans réagir. Des manifestations ont lieu partout demain samedi.

A Nantes, soyons nombreux et nombreuses à 16H Place du Commerce.

25k
at Aenean ut adipiscing vel, id,